Le bilan comptable d'un hôtel

J. Ricol & Associées

Qu'est-ce qu'un bilan comptable ?

Chaque année, les hôtels, comme toutes les entreprises, doivent fournir un bilan comptable. Mais qu'est-ce qu'un bilan comptable, précisément ? Il s'agit de l'un des éléments des comptes annuels qui comprennent donc le bilan, mais également le compte de résultat et l'annexe comptable. Par abus de langage, on a souvent tendance à employer le terme « bilan comptable » pour définir les comptes annuels. Quoi qu'il en soit, il désigne ce que possède l'entreprise à un instant T, généralement à la clôture des comptes, par exemple en fin d'année. C'est un peu une photographie du capital de l'entreprise.

De quoi se compose le tableau d'un bilan comptable ?

Concrètement, le bilan comptable se divise en deux parties : les actifs et les passifs. Les actifs désignent ce que possède l'hôtel alors que les passifs constituent ce que doit l'hôtel. Un bilan comptable doit être équilibré. Aussi, les actifs doivent être égaux aux passifs.

Les actifs du bilan comptable

Les actifs se divisent en deux catégories : les actifs immobilisés et les actifs circulants.

  • Dans la première catégorie, à savoir les « immobilisations », on compte les terrains, le fonds de commerce, le gros outillage pour certaines entreprises, les véhicules, le mobilier, les logiciels ou encore les marques.
  • Parmi les actifs circulants, on retrouve les stocks de marchandises, les matières premières et les éventuels travaux en cours. Mais aussi les créances clients, fiscales et sociales, c'est-à-dire tout ce qui est encore dû à l'entreprise (crédit de TVA de la part de l’État, factures non honorées par des clients, etc.). La trésorerie avec, notamment, les comptes bancaires, les valeurs immobilières de placement ainsi que les valeurs en caisse que détiennent l'entreprise à un moment donné font également partie des actifs circulants.

Les passifs du bilan comptable

Parmi les passifs, on retiendra les éléments suivants :

  • Les capitaux propres de l'entreprise qui comprennent le capital social, le compte de l'exploitant ainsi que les réserves (comme la réserve légale). Il s'agit des ressources permanentes de l'entreprise.
  • Les dettes financières avec, en particulier, le montant des emprunts bancaires (nécessaires, par exemple, pour investir).
  • Les dettes fournisseurs, fiscales et sociales encore dues par l'entreprise (par exemple, si l'hôtel n'a pas encore payé un grossiste alimentaire). Ces deux dernières catégories constituent des ressources temporaires.

Les spécificités comptables d'un hôtel

Un fort taux d'endettement

La gestion d'un hôtel n'est pas simple. En effet, les hôtels sont soumis à de lourds investissements réguliers. On estime, par exemple, qu'une chambre d'hôtel doit être refaite tous les 6 ou 7 ans ! C'est pourquoi ce genre d'établissement possède souvent un taux d'endettement important et ses fonds propres sont souvent faibles. Le problème, c'est que l'obtention de financements, auprès des banques en particulier, est souvent compliqué vu que la rentabilité de ces établissements est faible.

Une masse salariale importante

Autre spécificité liée à la comptabilité de l'entreprise, la masse salariale, particulièrement importante. En effet, il s'agit d'un secteur qui nécessite beaucoup de main d’œuvre (réception, service, ménage, etc.). Or, il existe un fort turn-over car le secteur connaît de grosses difficultés de recrutement et de fidélisation du personnel.

Les spécificités comptables des hôtels avec restaurant

La comptabilité d'un hôtel est encore plus spécifique lorsque celui-ci possède un restaurant. En effet, la gestion des stocks est souvent complexe puisque les stocks en question sont, en fait, des denrées périssables.

Pour toutes ces raisons, il est donc important, pour les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration, de se faire épauler par des experts de la comptabilité d'autant qu'ils sont soumis à des normes sanitaires et de sécurité drastiques.